Le Yoga et moi

Le Yoga et moi est-ce possible ?

C’est ma détermination à trouver une réponse à cette question qui m’a menée vers la vie pleine et entière que je mène aujourd’hui.

En allant à mon entrainement journalier de musculation et de boot camp au gymnase La Cité je regardais la file, déjà longue, et les portes encore closes pour la classe de Yoga et j’étais agréablement surprise de voir une si grande motivation dans le visage des gens qui attendaient qu’on vienne leur ouvrir. Ce jour-là, prise de curiosité devant l’engouement pour cette discipline, j’ai décidé de l’essayer même si je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais.

Je me mets à l’arrière de la classe pour ne pas que les personnes présentes puissent percevoir mon ignorance, puis j’enchaîne les faux-pas. Je prends un tapis plus épais que la plupart des gens et en plus il est trop court ! J’hésite, puis je me lance à faire quelques mouvements hasardeux. Les bras en haut, la tête en bas et mes pieds ou mes mains qui dépassent de mon tapis trop court. Après quelques manœuvres laborieuses dues à mon objet inapproprié je suis devenue irritée,  j’ai remis le tapis dans le coin où je l’ai trouvé et j’ai quitté la salle. Pourtant, je me répétais qu’il y avait sûrement quelque chose de bénéfique à pratiquer cette activité puisque c’était si populaire. Je me suis demandé si cette discipline était faite pour moi et ce que je pouvais en retirer. Alors,  le même jour je suis allée dans une boutique Nouvel âge de la rue Saint-Denis acheter  un livre dont le titre était : Yoga pour débutant et ces bienfaits.

Tout y était ! Je comprenais maintenant ce que m’asseoir en lotus, faire des mouvements avec la tête en bas et plusieurs autres mouvements étranges m’apportaient ! Ces drôles de contorsions provoquaient même des bienfaits sur le système digestif !  Que demander de plus ?  Mes tuyaux étaient souvent bloqués et ça me mettait dans un état désagréable et vraiment inconfortable. À partir de ce jour, j’ai pris des classes avec des professeurs reconnus et certifiés et j’ai acheté des vidéos-cassettes…oui, oui les DVD n’existaient pas encore ! Je pratiquais à la maison devant mon écran de télévision et j’adorais ça !

Lors d’un magnifique voyage en Tunisie, alors que je me rendais au bord de la mer très tôt tous les matins pour pratiquer la salutation au soleil, je me faisais souvent aborder pour savoir ce que je faisais au bord de la mer si tôt, je leur expliquais que je pratiquais le Yoga. En voyant leurs yeux et l’interrogation sur leurs visages, je leur ai proposé de donner des classes après le petit déjeuner. Nous étions environ huit personnes la première fois : quatre étaient musulmans, trois Français et un ancien militaire. À la fin de la session je ressentais une paix encore plus grande que durant mes séances en solo ! Ils étaient tous devenus étonnamment calmes et sereins, leurs yeux brillaient.

À cet instant, j’ai compris la gratification et le bonheur de transmettre cette douceur et cette quiétude du corps et de l’âme. À mon retour à Montréal j’ai fait les démarches pour avoir ma certification en tant que professeure de yoga et depuis j’ai enseigné à des centaines de personnes et surtout à ceux qui ne connaissent pas la raison d’être de cette activité !  Je suis très émue d’être leur première guide vers la paix intérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *